Partager :
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Imprimer

Pièces à fournir suite à une modification d'état-civil

Joindre à la demande de passeport :

  • un formulaire de demande rempli et signé,
  • deux photographies d'identité de format de 35 x 45 mm identiques et parfaitement ressemblantes de face et tête nue,
  • une copie intégrale de son acte de naissance ou, à défaut, si sa production est impossible,
  • une copie intégrale de son acte de mariage.

Personne mariée

Le nom du conjoint peut figurer sur demande avant ou après le nom de famille à la rubrique "nom d'usage". Il peut également être demandé de le faire précéder de la mention époux (se) X.

Personne divorcée

Pour conserver le nom de l'ex-conjoint, il faut en être autorisé. Joindre dans ce cas à la demande de passeport une demande manuscrite d'autorisation d'utilisation du nom de l'ex conjoint comme nom d'usage et présenter une pièce justificative (jugement de divorce ou autorisation de l'ex-conjoint).

Pièces à fournir pour une demande d'usage du nom de l'ex-conjoint :

  • l'autorisation écrite de l'ex-conjoint,
  • l'extrait de la décision pour rupture de vie commune à la demande du conjoint ou du jugement ayant accordé le droit de porter le nom de l'ex-conjoint,
  • dans le cas d'accords tacites, toutes justifications prouvant que ce nom a été porté de manière continue.

Personne veuve

La mention : veuf X ou veuve X précédant le nom du conjoint peut être demandée. Joindre dans ce cas la copie de l'acte de décès du conjoint.

L'inscription d'un pseudonyme

Afin de répondre aux préconisations établies par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et de mieux lutter contre les fraudes d’identité, la France a décidé de ne porter sur le passeport que les mentions relatives à l’état civil de la personne.
Ainsi, les surnoms, sobriquets et pseudonymes ne peuvent pas être inscrits sur le passeport biométrique.

Pour toute information, s'adresser :

  • à la mairie, à la préfecture ou à la sous-préfecture,
  • à Paris, à l'antenne de police de la mairie de son arrondissement ou au centre de police, selon l'arrondissement
Retour en haut de page